Pizza Plus : Qualité Tourisme Martinique récompense une institution

DSCF6464-001

Giulio Burlotto, Directeur des opérations: “ Merci à l’ensemble du personnel pour son engagement et sa fidélité.

C’est un fait rare, en effet, dans cette profession où le turnover est important. Pizza Plus fête ses 26 ans, et nombre de nos employés sont là depuis le premier jour. A commencer par notre responsable de cuisine. C’est le premier contrat que nous avons signé. Et elle reste aujourd’hui la signature culinaire de Pizza Plus. Les clients viennent pour déguster ses plats. A ceux qui pensent nous faire un compliment en nous qualifiant d’”usine”, (rapport au nombre de couverts à chaque service, ndlr), je réponds sympathiquement que nous sommes des artisans, et fiers de l’être. La seule machine que les pizzaiolos utilisent ici c’est un pétrin pour pétrir la pâte maison, et mélanger les fromages. Sinon tout est fait main. Au titre de Maître Restaurateur, nous avons aussi l’obligation de travailler essentiellement des produits frais. Et tous nos desserts sont faits maison.

La démarche Qualité Tourisme Martinique nous a permis d’améliorer encore nos prestations. Lors du premier audit, les améliorations demandées pointaient surtout les alcools: la carte des vins un peu brouillon, le choix des rhums trop limité, un planteur qui n’était pas mentionné…. Il y avait un papier par terre le jour de la visite de l’invité mystère…Et pourtant des invités mystères nous en faisons venir régulièrement pour nous tester ! Mais il faut toujours se remettre en question… C’est la raison d’être de la marque Qualité Tourisme Martinique. Et c’était cette reconnaissance du boulot bien fait que nous voulions obtenir. Alors on a travaillé… Et on a validé le deuxième audit en plein mois de décembre, le mois le plus fréquenté de la Galleria, ce qui constitue un satisfecit en soi. Qualité Tourisme Martinique nous incite aussi à mettre en avant les produits locaux. Avec l’animation “Vakans Bô Kay” sur la Galleria en juillet­août, on aura l’occasion de prouver à nos clients qu’on sait faire autre chose qu’une bolognaise ou une carbonara. Nous avons déjà à la carte un vivaneau à la vanille, des flans coco maison, une salade au poulet fumé… Et nous continuons bien sûr toujours à améliorer la carte traditionnelle. Avec cette année une “Scaloppine” de Veau à la pizzaiola ou des Fusilli “Panna, Piselli e Crudo” (sauce crémée, dés de jambon cru, petit pois, copeaux de parmesan, ndlr). Au chapitre des nouveautés aussi, une application mobile qui permet de taguer la carte ou de réserver. Nous ne sommes encore qu’une vingtaine de restaurants à avoir rejoint la marque. Dans un contexte de crise et de concurrence, mais aussi de fortes tensions internationales, il faut prendre enfin le large avec le Comité Martiniquais du Tourisme et la Chambre de Commerce qui nous donnent les moyens de bien travailler. Ce n’est pas suffisant de savoir faire, il faut montrer à la clientèle métropolitaine ou étrangère que l’on sait faire. Donner un plus, au moment du choix, à la destination Martinique.